Sophie Mouton-Brisse
Décoratrice
@ contactez-moi
recherche sur le site
Articles
rechercher des articles
Par mot-clef
Par thème
1 articles
Questions de Style
Néo baroque: Le Passé recomposé
Le néo baroque, c'est une atmosphère à la fois théâtrale et ludique, une manière un peu décalée de traduire des éléments décoratifs venus du Grand Siècle. En plein essor depuis quelques années, la veine néo baroque ne se tarit pas!
Venus de nos voisins anglais, les papiers peints d'inspiration "néo classiques" ont désormais franchi allègrement le pas de la Manche et la plupart des grandes enseignes proposent désormais leur collection "Classique revisité". Moins chargés, plus graphiques, car utilisant un code couleur différent, on les utilise pour décorer un lé ou un mur, plus difficilement en total look -ou alors réservé aux petites pièces- car attention à l'effet "boudoir" un peu étouffant. Intéressante, l'utilisation des tons noir et blanc permet une réinterprétation très graphique des dessins traditionnels. Ainsi, les Damas du 18°, qui nous ravissent l'oeil avec leurs coloris précieux, ou les volutes des Cachemires, plus connues sur une déclinaison de tons chauds, acquièrent une nouvelle force visuelle dans ce contraste basique. De même, la palette des gris, absente du répertoire classique, modernise quasi naturellement les guirlandes de fleurs et autres entrelacs végétaux chers à Marie-Antoinette. Le métal argenté, présent en petites touches, éclaire les papiers peints et là où, jadis le doré et le cuivré confirmaient l'appartenance à une époque royale, vient apporter un souffle de modernité sur les lés à petites fleurs. (A découvrir sur www.timorousbeasties.com).
Les fauteuils en Plexyglass, transparents et empilables, connaissent un succès toujours vif depuis l'arrivée du précurseur Louis The Ghost de Philippe Starck, et les versions acryliques de la bergère Louis XV se sont succédées. Une nouvelle génération de meubles néo baroques a récemment vu voit le jour avec, comme application originale, l'intégration de systèmes lumineux. Précurseur, le designer Philippe Boulet travaille depuis 10 ans sur ce concept très onirique: on peut découvrir sur son site ces consoles, candélabres et autres chaises "Louis Dix-Mil" rétroéclairés (www.philippebouletcreation.com).
Certes, le lustre à pampilles de verre ou de résine a encore de beaux jours devant lui, mais, moins académiques, apparaissent au fil des salons de la déco d'autres créations "baroquisantes" très intéressantes. C'est le cas des luminaires des designers Brand et van Egmond. Du fil de métal entortillé, nickelé ou peint en noir, blanc ou rouge, voici la marque de fabrique de ce couple de décorateurs, deux scandinaves qui n'entendaient pas en rester à la sobriété quasi monacale du style gustavien. Les écheveaux de fils métalliques prennent ici des allures de lustres baroques, illuminé de pampilles de cristal de Swarovski, les suspensions de rubans d’acier s’ornent de longues stalactites de verre et les appliques ressemblent à de fines branches de corail, gracieux fossiles au blanc immaculé. Aériennes et poétiques, ces créations inspirées de la pluie, des reflets du soleil ou des végétaux, mi-baroques mi- contemporaines, s’invitent sans hésiter…dans l’air du temps ! (A voir sur le site www.brandvanegmond.com).
Fermer l'article << Batirénover Questions de Style Néo-baroque 30-05-2008
smbdeco © 2017 - AM-Artiste